fabrication masque personnalisé

Le coronavirus a changé les habitudes de vie. Ainsi, désormais pour raison de sécurité, le port de masque est désormais une obligation qui s’impose à tout citoyen. L’objectif est de freiner ou maîtriser la propagation du COVID-19. Dès lors, il est recommandé de changer de masques toutes les 4 heures. Cela dit, découvrez dans cet article quelques astuces pour confectionner un masque personnalisé.

Quels sont les outils nécessaires pour la fabrication d’un masque personnalisé ?

Rappelons avant tout que la fabrication masque personnalisé présente de multiples avantages. En plus d’être une fabrication maison, vous avez la possibilité et la liberté de le confectionner à partir de tissu aux motifs de votre préférence. Vous pouvez également distinguer votre ouvrage avec une jolie étiquette à coudre. Contrairement aux masques chirurgicaux, le masque personnalisé peut être lavé et réutilisé.

Pour la fabrication masque personnalisé, vous aurez besoin de quelques outils plus ou moins indispensables. Il s’agit de :

  • 1 fer à repasser ;
  • 2 bandes élastiques mesurant environ 19 cm chacune ;
  • 2 tissus de 20 cm de côté et conçus entièrement en coton. Notons que le coton favorise une respirabilité optimale, mais il importe que ce dernier soit tissé « serré » ;
  • 1 tissu « non-tissé » de 20 cm de côté. Il peut être en feutrine, en polyester ou encore en viscose.

Placé entre les deux tissus 100 % en coton, le tissu « non-tissé » est destiné à renforcer la fonction barrière du masque. Il favorise mieux une meilleure capacité filtrante.

Avant d’aborder les différentes étapes à suivre, il est conseillé de prendre connaissance des normes de référence exigées par l’AFNOR (Association française de normalisation). Sachez donc que votre masque doit absolument respecter ces prescriptions.

Les étapes pour la fabrication du masque personnalisé

Pour la fabrication masque personnalisé, vous devez commencer par superposer les trois tissus les uns sur les autres. Pensez donc à placer vers l’extérieur du masque, les faces des deux tissus en coton. De toute façon, faites en sorte que les côtés « motifs » soient perceptibles. Faites une couture à 1 cm du bord. Vous devez veiller à ce que les tissus ne s’effilochent pas. Pour cela, nous vous conseillons de réaliser un fin surjet sur les contours des tissus.

Servez-vous ensuite de votre fer à repasser pour former des plis tous les 2,5 cm. Vous aurez ainsi quatre plis que vous devez rabattre l’un sur l’autre de sorte à avoir un pli haut et un pli bas. Une fois que les plis sont bien faits, vous pouvez maintenant positionner l’élastique. Pour y arriver, retournez le masque et fixez l’élastique à environ 2 mm en dessous du pli du haut. Cousez-le ensuite au niveau de la première couture de 1 cm. Faites de même pour l’autre bout de l’élastique en le fixant au-dessus du pli du bas.

Enfin, il vous faut juste rabattre le pli du haut. En plus de cela, nous vous conseillons de réaliser une surpiqûre à 5 mm en repassant sur l’élastique. Cela permet notamment de garantir à votre ouvrage, un maintien supplémentaire. Faites la même chose au niveau du pli du bas et la fabrication de votre masque personnalisé est ainsi achevée et vous pouvez déjà l’utiliser. N’oubliez surtout pas, le masque en plus de sa prescription dans le cadre de la pandémie, vous protège contre les poussières.