maison positive

Une maison à énergie positive est un bâtiment qui consomme moins d’énergie électrique ou thermique qu’il n’en produit. S’il y a un surplus de production d’énergie, le bilan énergétique de la maison est alors considéré comme positif. Pour donner vie à un tel système, il faut mettre l’accent sur un ensemble de dispositifs dont l’objectif principal est une faible consommation d’énergie. C’est le cas particulièrement de certains types de fenêtres à installer.

Des fenêtres avec des indices adaptés

Pour rendre votre maison passive ou positive, il faut choisir des fenêtres conçues avec des indices de classification appropriés. Il en existe une diversité sur laquelle vous pouvez vous baser. La valeur Uw fait l’évaluation de la quantité d’énergie perdue par m² de fenêtre et par degré Kelvin.

Pour ce qui est du niveau de performance souhaité pour une maison positive, il est fortement conseillé d’opter pour des fenêtres avec 0,8 W/m²K au maximum de valeur Uw. Il faut savoir que plus le coefficient n’est pas élevé, plus l’isolation est efficace. En outre, les fenêtres dédiées aux maisons positives certifiées Passivhaus sont catégorisées en trois types niveaux d’efficience : de la meilleure qui PHa jusqu’à la moins bonne qui est PHc.

Des fenêtres avec un vitrage optimal

Pour contribuer au système à énergie positif de votre habitat, il est également important de mettre l’accent sur le vitrage des fenêtres qui le constituent. Dans ce cadre, le triple vitrage est grandement recommandé. Il s’agit même d’un incontournable pour garantir un niveau de performance optimal d’isolation dans un bâtiment positif en général, une maison positive en particulier.

Par contre, il faut veiller à ce que le facteur solaire, évalué par l’indice Sw, soit supérieur ou égal à près de 0,5. Cela signifie alors que seulement 50 % de la chaleur du soleil pourra passer. Également, il faudra que le coefficient de déperdition thermique, exprimé par l’indice Ug, ne doive pas dépasser les 0,9. Toutefois, il est fortement recommandé de choisir une fenêtre offrant avec un coefficient sous la barre des 0,7.

Des fenêtres avec des ouvertures et des dimensions appropriées

Dans le cadre d’une maison positive, il est également important de veiller sur l’exposition des fenêtres. Cela est primordial, car même si vous avez choisi des fenêtres labélisées, elles peuvent perdre de leur efficacité si elles sont mal orientées. Pour une maison positive, l’idéal est d’installer des fenêtres de grandes tailles tournées vers le sud afin de mieux tirer profit de l’apport solaire. Il faut absolument éviter un nombre important de fenêtres orientées au nord pour limiter au maximum les déperditions de chaleur. Pour une maison positive ou passive, la superficie totale parfaite des fenêtres se situe à environ 25 % de la superficie qui est habitée.

Des fenêtres aux matériaux conformes

Une maison positive qui consomme moins d’énergie, c’est également une maison dotée de fenêtres faites avec des matériaux adaptés. L’idéal est de porter votre choix sur un type de fenêtre dont le matériau est réputé pour ses propriétés isolantes. Les menuiseries qui offrent des déperditions par conductions sont celles faites avec les matières suivantes :

  • le PVC,
  • le PVC et aluminium
  • une mixture bois et aluminium.

Il est aussi nécessaire de porter une attention particulière à la performance du châssis, aux intercalaires et aux joints.