Chapeau Panama roulable

Le chapeau Panama, un accessoire vestimentaire du XXe siècle, connaît aujourd’hui un regain d’intérêt, surtout en période estivale. Il est très apprécié, tant par les hommes que par les femmes. Outre la matière utilisée et le procédé de fabrication qui le caractérisent, ce chapeau de luxe est dit roulable. Toutefois, on se demande s’il n’y a pas de risque à rouler un chapeau Panama.

Pourquoi roule-t-on les chapeaux Panama ?

Traditionnellement appelé « Sombrero de Paja Toquila » (soit chapeau de paille), le chapeau Panama est tissé à la main. Il est originaire d’Équateur. Il est fabriqué à base de jeunes pousses d’une espèce de palmier d’Équateur : Carludivia palmita. Le nom de ce chapeau vient en effet de la matière avec laquelle elle est conçue. La qualité de cette matière combinée au savoir-faire ancestral des artisans d’Équateur fait de lui, un chapeau roulable.

Il faut dire que le chapeau Panama roulable peut réellement être noué, mais à certaines conditions. En réalité, cela ne doit se faire qu’en cas de besoin de protection. Ainsi, lors d’un voyage par exemple, il est tout à fait normal d’enrouler cet accessoire. Cependant, vous devrez tâcher de ne pas le garder enroulé pendant plus d’une semaine. Cela risquerait de déformer de façon irréversible votre chapeau.

Ce qu’il faut savoir avant de rouler un chapeau Panama roulable

Il est vrai que le « Panama Hat » est roulable. Cependant, il faut rappeler que cet accessoire qui est assez onéreux n’est pas naturellement conçu pour être roulé. Alors, avant toute action, vous devrez avoir connaissances de certaines informations :

  • les Panama ne sont pas pliables (les plis les déforment de façon irréversible)
  • il ne faut pas exercer de pression sur les chapeaux Panama
  • il faut l’humidifier légèrement pour s’assurer de sa malléabilité lors du roulage (et éviter les cassures).

Après avoir pris connaissance de ces détails, il serait important d’avoir une idée sur comment réussir le procédé. Ainsi, sachez que pour y arriver convenablement, il est conseillé de rendre d’abord la paille souple et malléable en utilisant un linge humide. Il vous faudra ensuite appliquer ce linge délicatement et sans pression sur les mailles du chapeau. Vous pourrez aussi juste vous servir d’un brumisateur pour asperger des gouttelettes d’eau sur la paille. Après, vous devez rouler le Panama en le laissant lâche. Vous pourrez maintenir cette forme par un ruban ou en mettant le chapeau dans une boîte large, aux dimensions adaptées. Tout ceci vous permettra de transporter votre chapeau sans risquer de le dégrader.

Est-ce risqué de rouler un chapeau Panama roulable ?

La réponse est oui ! Le chapeau Panama est tissé avec de la paille végétale. S’il est roulé sans soin, il pourrait se casser. Le roulage doit donc se faire délicatement. Les raisons qui devraient vous motiver à le faire sont la recherche de protection ou une simple envie. Cependant, il vous faudra garder à l’idée que vous ne devez pas le plier ni le garder roulé trop longtemps. Ce serait dommage d’altérer la forme initiale de ce chapeau haut de gamme juste par erreur de manipulation.