fret aérien pour particulier

Bien qu’il soit plus sécurisé et plus rapide, le fret aérien est rarement utilisé par les particuliers. En effet, contrairement au transport maritime, le transport de marchandises par avion se révèle coûteux. Toutefois, dans certaines circonstances, il se présente comme la meilleure option pour transporter vos marchandises. C’est d’ailleurs pour ces cas spéciaux qu’il est important d’avoir une idée des tarifs de fret aérien.

Les tarifs de fret aérien pour les particuliers

Le prix du fret aérien pour particulier est fixé en fonction de la nature et du poids du colis à transporter. De ce fait, les tarifs sont répartis dans quatre catégories dans l’univers du fret aérien :

  • le général cargo ou le tarif général ;
  • le tarif United Load Device (ULD) ;
  • le tarif co-rate ou commodity rates ;
  • les tarifs spéciaux.

Calculé selon le poids de la marchandise à transporter (en kg), le tarif général s’applique à tous les types de marchandises. C’est également la tarification la plus utilisée. L’ULD quant à lui s’applique pour les envois de marchandises réunis en conteneurs de groupage. Le co-rate ne concerne qu’une certaine catégorie de marchandise. Il s’agit généralement de ceux envoyés fréquemment comme les médicaments, les journaux, le tabac, etc. Les tarifs spéciaux s’appliquent par unité de chargement comme les œuvres d’art, les véhicules, les animaux vivants, etc.

Les différents tarifs sont estimés comme suit par les transitaires en ce qui concerne la tarification générale. Les marchandises pesant entre 300 et 500 kg reviennent à 2,30 euros par kg. Ceux de 501 à 1000 kg coûtent 2 euros par kg. Avec le groupage, il est également possible de bénéficier de marchandise de tarifs moins élevés. Par ailleurs, il est important de prévoir un budget pour les frais annexes. Il s’agit sont entre autres :

  • de la manutention au départ et à destination ;
  • des taxes prélevées par les autorités locales ;
  • de l’assurance du colis et les frais d’établissement ;
  • et de la LTA.

Gardez à l’esprit que ces frais varient d’une compagnie aérienne à une autre. Prenez donc le temps de vous renseigner auprès de plusieurs compagnies avant de faire votre choix.

Bien qu’il soit obligatoire, le tarif IATA peut faire l’objet d’une réduction en fonction du volume du colis. Il s’agit en effet d’un prix par tranches de poids qui en plus de varier d’un pays à un autre est vite dégressif. Une taxation minimale est toutefois prévue pour les petites expéditions. Aussi, en fonction du tarif ULD, il y a un tarif minimum pour chaque unité de chargement.

Comment se calcule le fret aérien ?

Le prix du fret aérien pour particulier équivaut au poids imposable (à l’avantage de la compagnie aérienne) multiplié par le coût au kg. Le transporteur aérien autorise un rapport poids/volume d’une tonne pour six mètres cubes. Il se sert donc d’un rapport inférieur ou égal à 1 pour 6 pour taxer le poids brut des marchandises. Pour réaliser votre calcul, il vous suffira de diviser le volume réel de votre colis par 6. Cela vous permettra d’obtenir le poids fictif utilisé comme la base de tarification.

Exemple : pour un colis qui a un poids brut de 2 tonnes et un volume de 6 m³, le rapport poids-volume équivaut à 6/2 ce qui revient à 3 qui est inférieur à 6. Vous serez donc taxé au poids réel c’est-à-dire à 2 tonnes.