VGP Formation : le programme

Le métier de vérificateur d’appareils de levage n’est pas à la portée de tout le monde, pour le devenir, il faut passer par une petite formation nommée Vérification Générale Périodique (VGP). Dans ce petit texte, nous nous intéressons principalement au programme à suivre pendant cette formation après une petite présentation du métier de vérificateur d’appareils de levage.

Une brève présentation de la formation VGP

Notez que la Vérification Générale Périodique (VGP) est obligatoire par la loi pour tout propriétaire d’appareils de levage, spécialement dans le domaine des travaux publics, à titre d’exemple :

  • Chariots élévateurs ;
  • Nacelles ;
  • Ponts élévateurs ;
  • Grues ;
  • Bras de levage.

Cette formation est dispensée par plusieurs écoles agréées dont l’école spécialisée VGP formation. Le but de cette formation est de former des personnes pour le métier de vérificateur d’appareils de levage qui, grâce à une formation de pointe, seront en mesure de prévenir d’éventuels accidents d’appareils de levage dus à la détérioration de ces derniers, à leurs cassures ou chutes. La formation VGP est dispensée en présentiel comme elle peut se faire en ligne (à distance).

Programme de la formation VGP

La formation VGP pour devenir vérificateur d’appareils de levage est une formation de 40 heures qui s’étalent sur 5 jours au minimum. Elle offre des cours théoriques de base, des cours pratiques spécialisés pour chaque type d’appareil de levage, en plus d’un test de validation des acquis.

Cours théoriques

Dans ces cours, les candidats recevront un rappel sur les articles, les normes et les arrêtés qui réglementent le métier de vérificateur général périodique selon le code du travail, les notions de prévention et de sécurité, les procédures documentaires à respecter, ainsi que les méthodes de contrôle sur les appareils de levage dont :

  • Les conditions d’exécution ;
  • L’outillage et les appareils adéquats selon les engins.

Cours pratiques

Les candidats seront mis dans une situation réelle de contrôle d’appareils dans un parc d’engins, ils seront amenés à mettre en œuvre les méthodes apprises dans le cours théorique, ainsi que la procédure documentaire stricte. Ils apprendront à analyser et lire les précédents rapports de contrôle d’un appareil de levage, et surtout comment procéder aux vérifications.

Les cours pratiques ne sont pas tous les mêmes pour tous les candidats, effectivement, tout dépend de l’engin choisi, chaque candidat choisira un module pratique par rapport à l’appareil de levage de spécialisation.

Tests de validation des connaissances

Ce sont des tests écrits sur table qui tourneront autour des connaissances théoriques et pratiques, choisies par le candidat et acquises lors de la formation. Une dernière séance se tiendra dans laquelle les candidats et enseignants corrigeront le test écrit, valideront leurs connaissances et répondront aux diverses questions.