Calculer son chomage : comment procéder ?

Votre employeur a décidé de mettre fin à votre contrat de travail et vous ne savez pas quoi faire ? La première chose à faire si vous désirez toucher une allocation chômage sera de vous inscrire au Pôle Emploi en tant que chômeur.

Le chômage touche près de 10% de la population active française, il permet aux employés ayant perdu leur travail de façon involontaire de toucher une pension de substitution nommée ARE (Allocation de Retour à l’Emploi), laquelle est octroyée depuis 2009 par Pôle Emploi.

Y a-t-il des conditions requises pour percevoir des allocations chômage ?

Tout le monde n’a pas le droit au chômage. Pour que Pôle Emploi octroie ses allocations à un demandeur d’emploi, il faut que celui ci remplisse un certain nombre de critères, qui sont :

  • Le demandeur doit avoir travaillé dans un cadre légal au moins 88 jours ou 610 heures lors des 28 derniers mois (ou lors des 36 mois précédents pour les individus âgés de 53 ans ou plus)
  • Le demandeur ne doit pas avoir mis fin à son contrat de manière volontaire (sauf s’il démissionne de façon légitime : démission en pleine période d’essai, changement de domicile du conjoint,…)
  • Le demandeur doit être physiquement capable d’exercer un travail
  • Le demandeur doit s’inscrire au Pôle Emploi
  • Le demandeur doit être constamment et de façon effective en recherche d’emploi
  • Le demandeur doit résider en France
  • Le demandeur ne doit pas être en mesure de prétendre à une retraite au taux plein

S’il vous manque une seule de ces conditions, vous ne pourrez pas prétendre aux allocations chômage.

Comment calculer ses allocations chômage ?

En moyenne, vous percevrez aux alentours de 60% de votre ancien revenu en allocations chômage.

La somme des revenus chômage fluctuent selon le montant des salaires brut que vous avez touchés durant les 12 derniers mois au cours desquels vous étiez en activité.

Ce montant prend en charge certaines primes comme par exemple la prime du 13ème mois et en élimine d’autres comme les indemnités de congédiement.

La somme minimale de l’allocation chômage quotidienne au 1er juillet 2018 atteint 29,06 €;, ce qui nous donne un total de 900,86 €; par mois pour un travailleur à temps plein. Si le salarié travaillait à temps partiel, l’ARE sera relative à la durée du temps de travail.

Les indemnités prises en compte dans le calcul des ASSEDIC :

  • Le salaire fixe du mois
  • Le salaire variable
  • Les heures additionnelles dans une limite de 208 heures mensuellement
  • Les diverses primes
  • Le 13ème mois

Indemnités non prises en compte dans le calcul du chômage :

  • Indemnités de congédiement
  • Indemnités de congés rémunérés
  • Indemnités de rupture
  • Indemnités de la couverture sociale
  • Prime de participation
  • Notes de frais

Les articles assez proches :